Culture

Festival moZ'aïque : un tour du monde en musique

Du 18 au 22 juillet, les Jardins Suspendus accueille la 9e édition du festival de musique des mondes moZ'aïque

Du 18 au 22 juillet, les Jardins Suspendus accueille la 9e édition du festival moZ’aïque. Un subtil et savoureux cocktail musical qui, cinq jours durant, mixe grands noms, coups de cœur et formations en devenir.

Avec un total de 230 artistes invités, la programmation 2018, qui fera la part belle aux femmes, ne déroge pas aux ingrédients du savoureux cocktail moZ’aïque à la marque (presque) déposée: 1/3 de jazz, 1/3 de blues, 1/3 de musique des mondes (world music) avec un zest de rock et la découverte de nouveaux talents régionaux émergents. Ajoutez-y les tambours caribéens avec French Caribbean tour (samedi à 18 h 30), le R&B jamaïquain avec Jim Murple Memorial (samedi à 20 h), la musique yiddish avec l’Amsterdam Klezmer Band (samedi à 23 h), la soul avec l’incroyable Don Bryant & the Bo-Keys (vendredi à 21 h) et la star américaine Fred Wesley & the New-JB’S (dimanche à 21 h 30) et vous aurez un avant-goût du cocktail moZ’aïque 2018 !

Forza Italia !

A tout seigneur, tout honneur ! Le généreux, créatif, imprévisible et fantasque Vinicio Capossela aura les honneurs de l’ouverture du festival le mercredi à 20 h. 14 albums à son actif, des tournées mondiales et des collaborations prestigieuses, l’auteur-compositeur-interprète le plus célèbre d'Italie mais encore peu connu en France sera bien la star de cette édition. Le jazz ouvrira aussi de belle manière le festival dès le mercredi avec Yazz Ahmed, une artiste britannique d’origine bahreïnie au parcours singulier qui propose un jazz envoûtant mixant les rythmiques et les mélodies ondulantes du Moyen-Orient avec des sonorités étranges. Jazz encore le lendemain avec la chanteuse de Los Angeles Angie Wells et le pianiste-compositeur nîmois Raphaël Lemonnier pour une partition de jazz et de blues américains des années 50, évocatrice de la période dorée du jazz, de Hollywood au Broadway de New-York. Jazz encore les jours suivants avec des nombreux groupes : Nicole Johänntgen (vendredi à 18 h 30), Eym Trio (samedi à 17 h), Sylvain Rifflet et le quatuor Appassionato (dimanche à 17 h).

Star de la musique africaine

Côté world music, les aficionados vont découvrir nombre d’artistes exceptionnels parmi lesquels le génie sénégalais de la world africaine Omar Pène & Super Diamono de Dakar (jeudi à 20 h) dont Youssou N’Dour dit de lui qu’il est « la légende vivante de la musique africaine ». En clôture, la soirée du dimanche 22 juillet donnera l’occasion au public de se déhancher au son des saxophones ensorcelés de la jazzwoman française Céline Bonacina, l’une des belles révélations féminines de la scène jazz. On enlèvera les chaises en fin de soirée pour conclure cette neuvième édition du festival dans une ambiance tropicale avec quelques dernières danses sur la salsa caribéenne de Tin' Del Batey et ses dix musiciens cubains et français. Buena noche y hasta pronto !

Consultez le programme interactif de la 9e édition du Festival moZ'aïque

LH Lindy Hop : la nouvelle "ten-dance"
Le festival c'est aussi ses "after" ! Pour la première fois au Havre, le collectif LH Lindy Hop et moZ'aïque vous invitent le vendredi à 22 h 30 au "Vintage Lindy Hop Party" un bal costumé au pur esprit swing. Venus des milieux du tatouage, de la mode, du vintage et de la danse, les amateurs de Lindy Hop et de swing seront sur la piste du Café musique transformé pour l'événement. Emmené par Les Scamps, mythique groupe havrais des années 80 spécialement reformé pour l'occasion, ce bal devrait lancer de belle façon le week-end final de moZ'aïque.

Le retour du Bal des merveilles
Proposé par la Compagnie Sac de Noeuds installée au Havre depuis 2011, ce bal est une occasion pour petits et grands d'appréhender des danses, seuls ou en groupes, de découvrir des instruments de musique et d'aborder le rythme. Un moment ludique et convivial à partager ensemble le samedi et le dimanche.

Pour aller plus loin